Enfant et sexualite : mon petit garcon tripote mes seins, qu’est-ce que j’dois faire ou dire ?

Enfant et sexualite : mon petit garcon tripote mes seins, qu’est-ce que j’dois faire ou dire ?

Entre 4 et 6 ans, l’integralite des bambins passent avec ce qu’on appelle la « periode ?dipienne », autrement evoque une attirance amoureuse pour un parent de sexe oppose. C’est une etape necessaire a la construction de un personnalite. Pour autant, il n’est nullement question de tout tolerer. Entre votre calin tendre et un calin erotise, on sent bien la difference. Si vous ressentez une gene, c’est qu’il y a erotisation. Votre petit garcon tripote les seins ? Dites : « Non, tu n’as plus l’age de teter, c’est notre corps et il m’appartient. » Votre petite fille se frotte contre le papa ? A lui de mettre des bornes : « Arrete de t’etaler via faire mes genoux sans arret, tu es trop grande pour ca. » Mieux coi»te que ce soit lui qui intervienne. Venant de vous, ce qui pourrait etre percu comme la marque d’une rivalite amoureuse.

Enfant et sexualite : De quelle fai§on lui satisfaire quand resilier abonnement muslima il demande d’ou viennent nos bebes ?

Retournez-lui la question : «Et toi, qu’est-ce que tu en penses ?» C’est encore le meilleur moyen de savoir ou il en est. Souvent, par 4 annees, les bambins imaginent que pour avoir votre bebe il convient manger une graine. Si c’est votre qu’il crois, ne l’en dissuadez nullement. S’il a un doute, expliquez-lui que c’est papa qui donne la graine au cours d’un gros calin. Evidemment, il va vouloir savoir comment et ou papa depose la graine. Contentez-vous de repondre : par le sexe. C’est suffisant, votre enfant ne demande pas a connaitre les positions sous sa couette !

Enfant et sexualite : je le surprends en train de jouer au docteur avec la petite voisine. Dois-je intervenir ?

Rien encore organique que les jeux ou chacun regarde le sexe de l’autre. Cela fera partie de l’exploration normale de la sexualite infantile. Si des adultes n’avaient gui?re tout oublie sous l’effet du refoulement, ils se souviendraient qu’ils en ont fait autant. Or, aujourd’hui, avec la surmediatisation une pedophilie, on a vite fait de parler d’abus sexuel des qu’un petit garcon souleve la jupe d’une petite fille ! Bien sur, vous devez intervenir si vous avez l’impression que l’un des enfants oblige l’autre a analyser ou a Realiser quelque chose dont il n’a pas besoin. Sinon, refermez Notre a. Et reparlez-en avec votre enfant un brin plus tard. Dites simplement : « J’ai car tu jouais a des jeux pas habituels, votre sont des jeux qui ne se font nullement en public. » Et profitez-en Afin de lui parler du respect qu’on doit au corps de l’autre et insistez sur claque que personne ne est en mesure de lui demander d’effectuer votre qu’il n’a pas envie d’effectuer.

Enfant et sexualite : il debarque dans notre chambre alors que nous faisons l’amour. Faut-il lui parler ?

N’allez surtout jamais lui raconter que vous cherchiez la boucle d’oreille tombee derriere le lit : il a tout i  fait compris de quoi y s’agit ! Neanmoins, votre spectacle n’est gui?re Afin de lui. Vu avec les yeux d’un enfant, l’acte sexuel est Effectivement toujours quasiment interprete comme votre geste de violence de l’homme envers la femme, avec la position et des cris. Meme les trucs d’la jouissance sont percus tel l’expression d’une douleur. ­Expliquez a ce enfant que vous etiez occupe i  faire l’amour. Et signalez-lui bien qu’il s’agit de votre intimite. « Tu n’aurais nullement du voir ca. C’est arrive parce que nous avions oublie de verrouiller la porte, mais ca ne te regarde jamais, c’est notre vie tout le monde les deux. »

Enfant et sexualite : que dire a le gamin de 5 ans qui annonce fierement : “J’ai mon zizi tout dur” ?

« C’est normal, souvent, il va i?tre tout dur, ainsi, puis il redevient petit. Ton zizi vit, il te donne des sensations. C’est ton affaire, tu gardes ca concernant toi. » A question simple, reponse simple. Habituellement, c’est une explication qui lui suffit.

Enfant et sexualite : aujourd’hui, la sexualite s’affiche partout. Pubs, kiosques, tele… N’est-ce pas perturbant, Afin de un petit, de voir tant de corps ?

Ce n’est bien sur gui?re anodin. Tout et cela est d’ordre sexuel a un impact sur l’enfant et provoque en lui une excitation. Le souci, c’est qu’il ne sait nullement quoi en faire. Bien souvent, l’excitation sexuelle se transforme en excitation physique. Resultat : on a des enfants agites, qui ne tiennent pas en place et qui n’arrivent pas a se concentrer. Impossible d’echapper a ces images suggestives et troublantes, elles paraissent partout ! Lorsque ce enfant tombe sur une image qui n’est gui?re pour lui, n’hesitez pas a mettre des mots ­dessus. Dites-lui : « Ca me gene que tu regardes ca. Normalement, le corps reste une affaire intime, on le vais garder Afin de soi. »